Nouveau territoire

Aurélie Vial et Sophie Churlaud partagent ce lien unique de l’expatriation. Toutes
deux originaires des rives de la Méditerranée elles se sont rencontrées à Montréal,
au Québec en 2017. Leur rapport au sentiment de déracinement, à ce nouveau
territoire qu’il faut conquérir et s’approprier les rapproche tant dans leur
cheminement émotionnel que dans leur pratique artistique.
Elles s’interrogent sur les notions d’espace et comment appréhender une nouvelle
culture. Est-ce possible d’oublier ses racines ? Comment faire perdurer les images du
passé dans une nouvelle quête de sens ?
Puisque l’espace « est un doute » comme l’écrivait George Perec en 1974, dans Espèces
d’espace, et que ce terme d’espace dont l’origine étymologique n’a jamais vraiment
été élucidée désigne une entité flottante, changeante, il est donc possible de se créer
son espace à soi. Un espace entre deux réalités, deux sensibilités, deux continents,
deux cultures et deux vies.
Ce nouveau territoire, qu’il soit issu de leur imagination, de leurs périples au Québec
ou sur les rives de la mer méditerranée se superpose, se duplique afin de créer une
vision poétique de cette nouvelle réalité. Ici et ailleurs. Un peu ici et un peu là-bas.
En associant leurs travaux photographiques et en y appliquant un traitement digital
cette série brouille les pistes entre deux mondes que chacun est libre de s’imaginer
et de construire.

Sophie Churlaud : http://www.sophiechurlaud.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s